Menu

Politiques et documents Institutionnels

Politique relative à l'emploi et à la qualité de la langue française

La Politique relative à l’emploi et à la qualité de la langue française favorise l’expression des valeurs et des orientations de l’Institut Teccart en lien avec l’usage de la langue française. Elle permet d’intégrer les diverses pratiques en usage.

Dans la foulée des États généraux sur la langue, elle répond aux prescriptions de l’article 88,2 de la Charte de la langue française.

La maîtrise de la langue française, dans un établissement scolaire francophone situé dans une société francophone, est indispensable à une formation solide et à la vie en société. En effet, " plus qu’un outil, la langue française parlée et écrite est le " milieu " dans lequel se vivent toutes nos relations : relations d’apprentissage et d’enseignement, relations d’aide, relations de travail, relations professionnelles et sociales ". Le souci de la qualité du français est manifeste, au premier chef, dans toutes les activités d’enseignement et d’apprentissage.

Le Collège a également fait le choix de privilégier une séquence d’apprentissage du français qui fait de la maîtrise de la communication écrite un préalable à l’enrichissement d’un fonds culturel et au développement des habiletés d’analyse littéraire.

Politique institutionelle d'évaluation des apprentissages

C’est un droit strict de l’élève de connaître la qualité de ses activités d'apprentissage.

Si enseigner c'est modifier le comportement, l’enseignant à le devoir de savoir en quoi il veut le modifier. Entendons par modifier le comportement, un changement (connaissances, habiletés et attitudes) qui s'effectue et qui peut s'observer entre le début et la fin d'un cours à une session donnée.

À ce devoir de l’enseignant se greffe le droit de l'élève d’être informé de la qualité de ses apprentissages. C'est dans cette perspective qu’il faut se doter d’une politique d'évaluation.

Politique institutionnelle d'évaluation des apprentissages

Une politique institutionnelle d'évaluation des apprentissages est une manière concertée que se donne une institution pour que soient réalisées l'évaluation et la notation de l'apprentissage de l'élève.

Après avoir présenté les principes et les concepts de base de l'évaluation, nous retrouverons l'énoncé de la politique, le rôle des intervenants et les règles et procédures.

Plan institutionnel de réussite 2007-2011

Dans sa démarche pour faciliter la réussite de ses étudiants, l’Institut Teccart (2003), sous l’autorité de la Direction des études, a produit un premier plan institutionnel de réussite en octobre 2003 afin de couvrir la période 2003-2007. Par la suite, en juin 2007, il a produit une nouvelle version de son plan institutionnel de réussite, portant son application jusqu’en 2010.

Suite à une démarche d’autoévaluation de l’efficacité de son plan de réussite pour toute la période couverte (2003-2010), l’Institut Teccart (2003), en date du 31 mars 2011, a adopté le rapport d’autoévaluation produit. Dans ce rapport, il est fait état des orientations à retenir pour le plan institutionnel de réussite 2011-2015 ainsi que des grandes lignes d’un plan d’action appelé à le supporter.

Le PIR 2011-2015 se situe en continuité avec les deux PIR précédents. De plus, on y retient les recommandations formulées dans le rapport d’Autoévaluation de l’efficacité du plan institutionnel de réussite 2003-2007 (période 2003-2010) à l’effet notamment de s’assurer « que le libellé du prochain PIR soit le plus léger possible de manière à en favoriser l’appropriation par tous ».

Live chat by BoldChat
Live chat by BoldChat